français Un week-end pour découvrir quelques châteaux de la Loire... - Mistral et Noroît, promenades et conférences culturelles Mistral and Noroît, cultural tours and lectures
Mistral et Noroît, promenades et conférences culturelles

Mistral and Noroît, cultural tours and lectures


Accueil du site > Promenades culturelles au nord et au sud > Quelques promenades en d’autres lieux > Un week-end pour découvrir quelques châteaux de la Loire...

Un week-end pour découvrir quelques châteaux de la Loire...

"J’ai vu dans ma vie plusieurs édifices magnifiques, mais jamais aucun plus beau ni plus riche... L’intérieur de ce parc est rempli de forêts, de lacs, de ruisseaux, de pâturages et de lieux de chasse, et au milieu s’élève l’édifice avec ses créneaux dorés, ses ailes couvertes de plomb, ses pavillons, ses terrasses et ses corridors... Nous partîmes de là émerveillés, ou, pour mieux dire, ébahis" (Jérôme Lippomano, ambassadeur vénitien, après une visite à Chambord, 1557)

Toutes les versions de cet article :

Plus d’une semaine serait nécessaire pour "faire les châteaux de la Loire". Mais en deux jours, il est possible d’en découvrir quelques-uns aux intérêts et charmes variés. Nous avons choisi ceux qui sont à l’est, entre Amboise et Blois. Dans ce parcours, nous avons volontairement omis ceux qui surplombent ces deux villes, pour goûter plus longuement et tranquillement ceux que nous avions retenus.

Ce sont : le premier jour,
- à tout seigneur tout honneur, Chambord, le relais de chasse de François Ier, pour son architecture à la fois raisonnée et foisonnante, mystérieuse encore. Tant de rois et de princes y vécurent, jusquà Henri, comte de Chambord qui fit avorter la dernière tentative de restauration de la royauté par son refus du drapeau tricolore en 1871.

JPG - 71.8 ko
Le drapeau de la République flotte sur le château royal de Chambord

- et Cheverny, pour son ameublement où les amateurs de décoration trouveront toujours une idée, jusque dans les bouquets, et pour le repas de la meute de chiens de chasse à 17h tapantes

Façade sur jardin du château de Cheverny

le deuxième jour,
- Chenonceau, le château des dames, pour sa collection exceptionnelle de tableaux (le Primatice, Rubens, Carl Van Loo, Nattier...)

Le château de Chenonceaux vu du jardin de Diane de Poitiers

- le petit château où Léonard de Vincy passa les dernières années de sa vie, le Clos-Lucé, en face de l’imposant château royal,

L'entrée du Clos-Lucé

- et enfin Chaumont-sur-Loire, qui jusqu’au début du XXe siècle connut des fastes dignes des rois et des maharadjas, avec la fantaisiste Marie Say et son époux le prince Amédée de Broglie.

La Loire vue de la terrasse du château de Chaumont

- Cliquer ici pour télécharger le plan de la visite et profiter de son interactivité


Afficher Châteaux de la Loire sur une carte plus grande

Si vous pouvez voyager un jour de plus, visitez :

- à Amboise, le château royal qui domine la Loire,

- à Chaumont, en été, le festival international des jardins, au pied du château,

- enfin à Blois, le château, scène des luttes entre catholiques et protestants au XVIe siècle et de l’assassinat du duc de Guise par Henri III en 1588.

- Pour réserver une visite guidée au cours de laquelle nous vous guiderons et vous lirons les textes sur place, consultez les conditions de réservations et les tarifs, en cliquant ici

- Liens utiles

* Pour préparer votre visite, consultez les sites du domaine national de Chambord, du château de Cheverny, de celui de Chenonceau, du Clos-Lucé à Amboise et enfin du château de Chaumont-sur-Loire

* Pour vous loger et dîner, essayez de bénéficier d’une chambre avec vue sur le château dans l’hôtel du Grand Saint-Michel à Chambord. A l’heure où les hordes de touristes s’éclipsent, vous n’aurez que pour vous des vues superbes sur le château, la forêt et au détour de ses allées une biche ou une famille de sangliers.

Le château de Chambord vue du premier étage de l'hôtel du Grand Saint-Michel

Le soir suivant, vous pouvez séjourner à l’hôtel de la Roseraie à Chenonceau, qui a le charme des maisons de province, entretenues avec beaucoup de goût et de fraîcheur. Demandez la grande chambre 15 donnant sur le jardin.

* Si vous êtes gourmand, faites provision de délicieux biscuits à la Biscuiterie de Chambord, à Maslives, à trois km du château.


Mistral et noroît, Domaine des 3 Chênes, 1 allée des Huileries, 62000 Arras - SIRET : 75109826000019 - APE : 9329Z

Art. 293B du Code général des impôts, TVA non applicable

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Envoyer un message | Espace privé | SPIP | squelette